Interview de Laurent Lixfe


Je prépare actuellement un master informatique à l’école supérieure SUPINFO. Durant ma scolarité, j’ai eu l’occasion d’échanger avec des collaborateurs de Capgemini. L’accueil des équipes, l’envergure des projets, les domaines d’expertise et les possibilités de mobilité internationale m’ont convaincu de postuler. En août 2013, j’ai rejoint l’équipe en charge de la refonte d’une application web pour l’intranet d’une grande banque.


Qu'apprécies-tu le plus dans ta mission? Chez Capgemini?

Mes collègues – sans hésiter –à qui je dois cette belle expérience. Ils sont attentifs et à l’écoute, c’est un plaisir au quotidien. J’apprécie également ma mission. Cela nécessite une grande adaptabilité, ce qui rend le projet vraiment dynamique et évite la monotonie. Et enfin, bien évidement, travailler sur la technologie Java.


Comment vis-tu au quotidien l'alternance entre ta formation et ta mission en entreprise?

Je la vis très bien, le rythme est vite pris et les deux se complètent. L’alternance permet de développer ses connaissances et son expérience professionnelle. En fin de parcours, le niveau théorique de l’alternant est similaire à celui des étudiants en formation initiale mais avec le  « Plus » d’une expérience professionnelle.


Que conseillerais-tu à un candidat qui souhaite rejoindre Capgemini?

Etre attentif, écouter et mémoriser, parce que tout est important. Capgemini a beaucoup de choses à vous apprendre. Profitez-en, foncez ! Vous n’allez pas le regretter


A court et plus long terme, je souhaiterais m’orienter vers de la gestion de projet, mais en restant toujours proche des aspects techniques et du développement applicatif. Une manière de transmettre mon expérience et mon dynamisme à l’équipe j’imagine… Comprendre les problèmes et débloquer des situations représente un challenge qui me motive pour m’investir toujours plus. 

J'aime...

.... les départs et arrivées de collègues, c’est toujours un évènement. Passer à la broyeuse un énorme cahier des charges après avoir fini un projet. Prendre plutôt du thé après le deuxième café.

J'aime pas ...

... oublier ma dosette de café au bureau. Me tromper de digicode.