1er trimestre 2017 : Capgemini entame l’année sur une bonne dynamique

| Communication financière

 

Paris – Le groupe Capgemini a réalisé au 1er trimestre 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 3 171 millions d’euros, en hausse de 2,8% à taux de change constants* par rapport au même trimestre de l’année 2016.

Pour Paul Hermelin, Président-directeur général du groupe Capgemini : « Nous démarrons l’année 2017 sur une bonne dynamique. Notre chiffre d’affaires du 1er trimestre affiche une croissance à taux de change constants de 2,8% marquée par une forte progression en Europe continentale et une amélioration en Amérique du Nord. Les Services Financiers et l’Industrie - qui représentent à eux deux près de la moitié du chiffre d’affaires du Groupe – affichent des taux de croissance proches de 10%. Cela reflète notre aptitude à répondre aux enjeux de transformation digitale des grands acteurs de ces marchés. Par ailleurs, notre solide niveau de prises de commandes atteste un bon démarrage de l’année sur le plan commercial

Le Digital et le Cloud progressent de 24 % par rapport à l’an dernier et représentent maintenant 32% de notre chiffre d’affaires. Nous continuons l’enrichissement de notre portefeuille dans ces domaines. Afin d’apporter à nos clients des solutions digitales innovantes et de bout-en-bout, nous avons réalisé ce trimestre trois acquisitions ciblées : Idean, société de design digital basée à Palo Alto, TCube Solutions, basée à Columbia S.C.(Caroline du Sud) et spécialisée dans les logiciels d’assurances Duck Creek Technologies, et Itelios, expert du e-commerce omnicanal.

Nous investissons par ailleurs dans le développement de nos plateformes d’automatisation et de nos centres de production mondiaux pour accompagner nos clients dans leur recherche de compétitivité.

En poursuivant la mise en œuvre de nos priorités stratégiques, nous démontrons notre capacité à réaliser l’ensemble de nos objectifs pour 2017, année où nous célébrons le 50ème anniversaire de Capgemini. »

 

(en millions d’euros)

Variation

 

T1 2016

T1 2017

En données
publiées

A taux de change
constants*

A taux de change
et périmètre constants*

Chiffre d’affaires

3 092

3 171

+2,6%

+2,8%

+2,6%

 

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre s’établit à 3 171 millions d’euros, en hausse de 2,6% sur un an en données publiées. À taux de change constants*, il affiche une croissance de 2,8% après retraitement de l’activité, en cours d’arrêt, de revente de matériel au Brésil.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR MÉTIERS

Le Conseil (4% du chiffre d’affaires du Groupe), alimenté par la croissance en Europe continentale liée à la transformation digitale des entreprises, enregistre une hausse de 10,6% de son chiffre d’affaires à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2016. Les Services de technologie et d’ingénierie (16% du chiffre d’affaires du Groupe) sont en hausse de 5,0% à taux de change constants et voient leur activité progresser dans chacune des régions du Groupe, avec notamment un retour à la croissance en France amplifié ce trimestre par l’effet positif du nombre de jours ouvrés. Les Services applicatifs (61% du chiffre d’affaires du Groupe) bénéficient de la forte demande du marché pour les offres applicatives liées au Digital et au Cloud et continuent de tirer la dynamique du Groupe avec une augmentation de 5,3% du chiffre d’affaires. Les Autres services d’infogérance (19% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistrent une baisse de 7,6% du chiffre d’affaires. Cette baisse est entièrement imputable aux services d’infrastructure et reflète essentiellement la baisse anticipée dans le secteur public au Royaume-Uni. Les activités de Business services (Business Process Outsourcing et plateformes) sont stables sur le 1er trimestre de l’année.

 

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR GRANDES RÉGIONS

Au 1er trimestre, la région Amérique du Nord entame comme prévu le rétablissement de sa dynamique de croissance. L’évolution du chiffre d’affaires est presque à l’équilibre en rythme annuel, à 0,2% à taux de change constants, en amélioration sensible par rapport aux 3,1% enregistrés au dernier trimestre 2016. Dans cette région, le secteur Energy & Utilities confirme sa trajectoire de redressement avec un niveau d’activité stable depuis 3 trimestres, la bonne dynamique dans les Services financiers se maintient et le secteur de l’Industrie a accéléré. Le chiffre d’affaires de la région Royaume-Uni & Irlande est en recul de 7,6% à taux de change constants, avec la baisse anticipée du secteur public mais l’activité dans le secteur privé reste dynamique. La France affiche une croissance de 5,2% avec une hausse proche de 10% dans les Services financiers, l’Industrie mais également dans les secteurs liés à la consommation (Commerce, Distribution, Télécom, etc.). La région Reste de l’Europe voit son chiffre d’affaires croître de 7,8%, avec des hausses d’environ 10% en Allemagne, en Scandinavie et en Italie et une progression de l’activité au Benelux. Enfin, la région Asie-Pacifique et Amérique Latine est en croissance de 13,6% avec une légère baisse d’activité en Amérique latine (hors activité de revente de matériel au Brésil) et une forte croissance en Asie-Pacifique.

 

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS

Au 31 mars 2017, l’effectif total du Groupe s’établit à 195 800 personnes, en progression de 7% sur un an. L’effectif « offshore » représente 111 300 collaborateurs, soit 57% de l’effectif total.

 

PRISES DE COMMANDES

Les prises de commandes enregistrées au 1er trimestre 2017 s’élèvent à 3 001 millions d’euros. Ceci représente une baisse de 3,2% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2016 mais celui-ci avait bénéficié du renouvellement d’un grand contrat pluriannuel dans le secteur public au Royaume-Uni.

 

PERSPECTIVES 2017

Pour l’année 2017, le Groupe prévoit d’enregistrer une croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants de 3,0%, d’atteindre une marge opérationnelle se situant entre 11,7% et 11,9% et de générer un « free cash-flow » organique supérieur à 950 millions d’euros.

Par ailleurs :

  • le Groupe s’attend à un impact limité de l’évolution des devises sur le chiffre d’affaires de l’année, l’impact de la dépréciation de la livre sterling par rapport à l’euro étant notamment compensé par l’appréciation du dollar américain et du réal brésilien ;
  • Le Groupe a décidé d’arrêter les activités de revente de matériel au Brésil qui ont représenté environ 60 millions d’euros en 2016. Afin de ne pas perturber l’analyse de l’évolution trimestrielle, la croissance organique et la croissance à taux de change constants sont présentées après avoir retiré cette activité des chiffres 2016 et 2017 ;
  • L’impact des acquisitions sur la croissance du chiffre d’affaires est estimé, à ce stade, à quelques dizaines de points de base.

 

CONFÉRENCE TELEPHONIQUE

Paul Hermelin, Président-directeur général, ainsi que Aiman Ezzat, Directeur financier, commenteront cette publication au cours d’une conférence téléphonique qui se déroulera en anglais ce jour à 8h00 heure de Paris (CET). Cette conférence téléphonique sera accessible par webcast, en direct et en rediffusion pendant un an, depuis ce lien.

L’ensemble des documents relatifs à cette publication sera mis en ligne sur le site Investisseurs de Capgemini et à l’adresse https://www.capgemini.com/results.

 

CALENDRIER
10 mai 2017 - Assemblée Générale
27 juillet 2017 - Résultats du 1er semestre 2017

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs, des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l’emploi des termes « s’attendre à », « anticiper », « penser que », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l’emploi de la forme négative de ces termes et à d’autres expressions de même nature. La direction de Capgemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Capgemini, disponible sur le site internet de Capgemini), étant donné qu’elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Capgemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d’évènements ou de résultats futurs et n’ont pas cette vocation. Capgemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d’instruments financiers au public et ne contient pas d’invitation ou d’incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux Etats-Unis ou n’importe quel autre pays.

"Capgemini" dans cet avertissement signifie Cap Gemini SA, ses sociétés affiliées et leurs administrateurs, dirigeants et employés respectifs.

 

À PROPOS DE CAPGEMINI

Avec plus de 190 000 collaborateurs, Capgemini est présent dans plus de 40 pays et célèbre son cinquantième anniversaire en 2017. Le Groupe est l'un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l'infogérance et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business, technologiques et digitales qui correspondent à leurs besoins et leur apportent innovation et compétitivité. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business ExperienceTM », et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ».Avec plus de 190 000 collaborateurs, Capgemini est présent dans plus de 40 pays et célèbre son cinquantième anniversaire en 2017. Le Groupe est l'un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l'infogérance et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business, technologiques et digitales qui correspondent à leurs besoins et leur apportent innovation et compétitivité. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business ExperienceTM », et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ».

ANNEXES

DÉFINITIONS

La croissance organique du chiffre d’affaires est la croissance calculée à taux de change et périmètre constants. Le périmètre et les taux de changes utilisés sont ceux de l’exercice publié. Ce sont également les taux de change de l’exercice publié qui sont utilisés dans le calcul de la croissance à taux de change constants.

Comme annoncé lors de la publication des perspectives pour l’année 2017, afin que l’arrêt des activités de revente de matériel au Brésil qui interviendra en cours d’année ne perturbe pas l’analyse de l’évolution trimestrielle, la croissance organique et la croissance à taux de change constants sont présentées après avoir retiré cette activité des chiffres d’affaires 2016 et 2017 :

Réconciliation des taux de croissance

Croissance organique

+2,6%

Impact des variations de périmètre du Groupe

+0,2pt

Croissance à taux de change constants

+2,8%

Impact des taux de change

+0,2pt

Croissance courante

+3,0%

Impact des activités en cours d’arrêt

-0,4pt

Croissance en données publiées

+2,6%

 

L’impact des variations des devises est principalement lié à l’appréciation du réal brésilien, des dollars américains et canadiens et à la dépréciation de la livre sterling. L’impact des activités en cours d’arrêt reflète l’évolution de l’activité de revente de matériel au Brésil qui a représenté au 1er trimestre 2016, au taux publié, 18 millions d’euros.

 


EVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR RÉGIONS

 

Chiffre daffaires

Variation

 

T1 2016

(en millions deuros)

T1 2017

(en millions d’euros)

A taux de change
constants

En données

publiées

Amérique du Nord

938

972

-0,2%

+3,6%

Royaume-Uni et Irlande

525

435

-7,6%

-17,1%

France

633

666

+5,2%

+5,2%

Reste de l’Europe

780

841

+7,8%

+7,9%

Asie-Pacifique et Amérique Latine

216

257

+13,6%

+18,9%

TOTAL

3 092

3 171

+2,8%

+2,6%

 


ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR MÉTIERS

 

% du chiffre daffaires

Variation

 

T1 2016

T1 2017

A taux de change

constants

Conseil

4%

4%

+10,6%

Services de technologie et d’ingénierie

15%

16%

+5,0%

Services applicatifs

59%

61%

+5,3%

Autres services d’infogérance

22%

19%

-7,6%

TOTAL

100%

100%

+2,8%

 


ÉVOLUTION DU TAUX D’UTILISATION

 

T1 2016

T2 2016

T3 2016

T4 2016

T1 2017

Conseil

70%

71%

68%

70%

71%

Services de technologie et d’ingénierie

82%

83%

83%

83%

82%

Services applicatifs

81%

81%

82%

81%

81%