Journal of Marketing Revolution #5

| Point de vue

 

- Edito -

 

Ubérisation, Ubériser… ces termes sont souvent utilisés pour caractériser le changement de paradigme que connaissent de nombreux marchés, l’inquiétude de certains secteurs de voir trop rapidement leur modèle de rentabilité bouleversé par l’apparition d’acteurs innovants. Ces termes provoquent attraction, réaction, répulsion, ils effraient, fascinent, passionnent ou suscitent l’admiration e t l’envie de réagir.

 

Derrière ce phénomène de communication et de buzz, dont les médias se sont largement emparés, ces nouveaux acteurs ne sont ni plus ni moins que des entreprises innovantes qui ont placé réellement le client, ses usages, son expérience au centre de leur business, pour répondre à des demandes insatisfaites. Elles partagent toutes un ADN commun, résolument digital, centré client, centré données et avec des actifs très légers, remettant sur le devant de la scène ce que nous avons peut-être trop longtemps sous-estimé, la valeur du lien entre les individus, entre les clients.

 

Et l’accélération du phénomène n’est pas seulement bénéfique pour les clients mais aussi pour les entreprises dans la mesure où elle les encourage à réellement se transformer.

 

S’ils ne sont que 20 % des Français à considérer que ces modèles disruptifs présentent une menace pour la survie des entreprises « traditionnelles », ils sont 70 % à penser que les nouvelles entreprises de type Uber, Blablacar ou encore Airbnb vont obliger ces dernières à se transformer.

 

Des transformations sont d’ores et déjà engagées par les entreprises traditionnelles par exemple dans les secteurs du transport ou de l’hôtellerie. Utilisant les recettes de ces nouveaux acteurs ou s’alliant avec eux, ces entreprises montrent des voies à suivre. Réussir cette transformation, c’est avant tout ne pas rater les premières étapes comme « innover comme une start-up », avant d’activer les leviers d’accélération comme l’utilisation intensive de la donnée.

 

Pour cette nouvelle édition, nous avons couplé une étude quantitative avec OpinionWay et les retours d’expériences d’acteurs du phénomène de l’ubérisation, en poste au sein de nouveaux acteurs ou dans des entreprises plus « traditionnelles ».

 

Leurs vécus, leurs analyses constituent un précieux éclairage pour ceux qui souhaitent vivement s’engager dans la voie de cette transformation.
Nous remercions chaleureusement chaque contributeur de cette nouvelle édition et restons à votre écoute, vous laissant débattre sur les réseaux sociaux.

 

- Remplissez le formulaire pour recevoir le Journal of Marketing Revolution #1 -