Capgemini Consulting publie, pour le compte de la Commission européenne, deux nouveaux rapports dressant l'état des lieux des données ouvertes en Europe

| Press release
Paris – Dans le cadre du lancement du portail européen de données, Capgemini Consulting, l’entité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini, publie deux nouveaux rapports dressant l'état des lieux des données ouvertes en Europe. Le premier rapport se penche sur la maturité des données ouvertes en Europe en 2015 (Open Data Maturity in Europe 2015: Insights into the European state of play) alors que le deuxième s'intéresse à la création de valeur au travers des données ouvertes (Creating Value through Open Data: Study on the Impact of Re-use of Public Data Resources). Ces études portent sur les 28 pays de l'Union européenne et sur l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, communément appelés l'EU28+. Ces rapports ont été commandés par la Commission européenne dans le cadre du programme Connecting Europe Facility, soutenant le déploiement d’infrastructures européennes de données ouvertes.
For more information contact
  • Hester Decouz

    -

Les données ouvertes sont des informations collectées, créées ou achetées par des organismes publics et pouvant être utilisées, modifiées ou partagées gratuitement par quiconque. Pour la période 2016-2020, le marché européen des données ouvertes est estimé à 325 milliards d'euros. L'étude « Creating Value through Open Data » de Capgemini met en lumière les différentes manières dont les données ouvertes créent de la valeur : augmentation des transactions, création d'emplois par la production de services et de produits basés sur les données ouvertes, économies de coût et gains d'efficience. Une utilisation efficace des données ouvertes pourrait notamment permettre d'économiser 629 millions d'heures d'attente inutiles sur les routes de l'U.E. et de réduire la consommation d'énergie de 16%. Les économies de coût globales faites par l'administration publique grâce à l'utilisation des données ouvertes dans l'UE28+ en 2020 pourraient atteindre 1,7 milliard d'euros. Mais ces bénéfices ne pourront être atteints que lorsque les données ouvertes en Europe seront parvenues à un niveau de maturité suffisant.

Dans cette optique, afin de permettre l'accessibilité et la valorisation des données ouvertes dans les pays européens, l'Union européenne a lancé une version bêta du portail européen de données. Le portail couvre l'ensemble du processus de valorisation des données ouvertes, allant de leur publication à leur réutilisation. Le portail recense plus de 240 000 jeux de données issus de 34 pays européens. Il permet un accès facile aux données publiques en Europe, avec plus de 13 catégories de classement des données, dont la santé, l'éducation, les transports, la science et la justice, etc. Ces données peuvent être consultées et réutilisées librement par les citoyens, les entreprises, les journalistes ou les administrations. Les données disponibles sont très variées, et peuvent aussi bien concerner les registres de la criminalité d'Helsinki que la mobilité de la main d’œuvre aux Pays-Bas, les cartes forestières en France ou encore l'impact de la numérisation en Pologne.


Comment se situent les pays européens dans la mise en œuvre de politiques de données ouvertes?

L'étude « Open Data Maturity in Europe 2015: Insights into the European state of play » utilise deux indicateurs pour mesurer la maturité des données ouvertes : la maturité des politiques nationales visant à promouvoir l’ouverture des données publiques et la maturité des portails nationaux eux-mêmes. L'étude montre que l'EU28+ a effectué environ la moitié du chemin, soit 44%, pour atteindre une maturité complète des données ouvertes, mais les différences entre pays restent importantes. Un tiers des pays européens (32%) font figure de pionniers grâce à de solides politiques, des normes en matière de licences ouvertes, un bon trafic sur leurs portails et de nombreux évènements et initiatives à l'échelle locale pour promouvoir les données ouvertes et leur réutilisation.
 
Pour Dinand Tinholt, responsable des services de Capgemini pour le compte de l’Union européenne : « Dans un monde d'appareils et d'individus connectés, les citoyens, les entreprises et les organisations ont besoin d'un accès plus efficace, plus rapide et plus complet aux données nécessaires à la prise de décision. C'est exactement ce que permet ce portail. Nous sommes ravis de collaborer avec la Commission européenne sur ce projet qui permettra de tirer pleinement parti des données ouvertes. Il s’agit de la première évaluation annuelle d’une série de trois, prévues pour 2016 et 2017, traitant des données ouvertes en Europe. Nous avons adopté une approche globale intégrant les politiques favorables aux données ouvertes, les effets attendus, le développement de portails et leur maturité, et enfin les principaux obstacles rencontrés. Cette étude servira de base au développement d’un réseau d'experts européens et de stratégies incitant les pays à promouvoir les données ouvertes. »

 

Recommandations

Afin d'accélérer la publication et la réutilisation des données ouvertes dans l'EU28+, les deux études fournissent une série de recommandations :

  • sensibiliser les citoyens et les entreprises aux données ouvertes ;
  • encourager l’adoption d’un modèle gratuit pour les données ouvertes afin d’encourager leur réutilisation ;
  • ajouter des fonctionnalités basiques aux portails afin d'accroitre la facilité d'utilisation et stimuler la réutilisation de données ;
  • maximiser l'utilisation d'analyses de la fréquentation des portails afin de mieux comprendre qui les utilise et pour quelle raison, et optimiser le contenu ainsi que les services proposés ;
  • développer des directives nationales pour les domaines prioritaires et la fréquence de publication des données pour soutenir les initiatives locales ;
  • mesurer le succès des initiatives de données ouvertes pour identifier les retombées positives et la marge d'amélioration.


La mise en œuvre du portail européen de données est menée par Capgemini Consulting en association avec l'Open Data Institute (ODI), Intrasoft International, Time.lex, Sogeti, University of Southampton, con terra et Fraunhofer Fukus, pour le compte de la Commission européenne.

Pour accéder aux rapports complets et obtenir plus d’informations, rendez-vous sur : 


La ligne de services mondiale Insights & Data de Capgemini compte plus de 11 000 professionnels dans 40 pays et aide les entreprises à exploiter des données pour en extraire des informations, en alliant technologie, excellence, science des données et expertise commerciale.

À propos de Capgemini Consulting

Capgemini Consulting, l'entité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini, est spécialisé dans le conseil et le soutien aux entreprises lors de périodes de transformations importantes. Son expertise couvre l'ensemble du processus, de l'étape de stratégie d'innovation à l'exécution finale, tout en portant un regard constant sur les résultats. Dans une nouvelle économie numérique engendrant bouleversements et opportunités, notre équipe internationale de 3 600 collaborateurs talentueux travaille avec de grandes entreprises et des gouvernements pour accompagner leur Transformation digitale au travers de notre maîtrise de l'économie numérique et de notre position de leader dans la transformation d'entreprise et le changement organisationnel.

En savoir plus : http://www.capgemini-consulting.com @CapgeminiConsul
 

À propos de Capgemini

Fort de plus de 180 000 collaborateurs et présent dans plus de 40 pays, Capgemini est l'un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le Groupe a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 10,573 milliards d’euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business, technologiques et numériques qui correspondent à leurs besoins et leur permettent d'encourager l'innovation tout en gagnant en compétitivité. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la Collaborative Business ExperienceTM, et s'appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ».