Capgemini : retour à la croissance du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2013

| Financial news
Paris, le 7 novembre 2013 – Le groupe Capgemini a réalisé au 3ème trimestre 2013 un chiffre d’affaires consolidé de 2 451 millions d’euros, en hausse de 1,6% à taux de change et périmètre constants par rapport au même trimestre de l’année 2012. Ce retour à la croissance confirme l’amélioration progressive enregistrée depuis le début de l’année (après des reculs de 1,7% au 1er trimestre et de 0,4% au 2ème trimestre). A taux de change et périmètre courants, le chiffre d’affaires enregistre une baisse de 2,8% en raison de l’évolution défavorable de certaines devises utilisées par le Groupe.
CA de
T3 2013
CA de
T3 2012
Variation T3 2013/
T3 2012
2 451 M€ 2 523 M€  à taux de change et périmètre constants + 1.6%
à taux de change
et périmètre
courants
- 2.8%
 

La variation du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants s’analyse comme suit :
  • par métier, le trimestre est marqué par le retour à la croissance de l’infogérance, en hausse de 2,2%, et de l’activité des services informatiques de proximité (Sogeti) qui s’est progressivement redressée au fil de l’année (+1,5% au 3ème trimestre après -2,5% au second trimestre et -5,2% au 1er trimestre). L’intégration de systèmes progresse de 2,0%. Le chiffre d’affaires de l’activité conseil est, quant à lui, en recul de 7,0%.
  • par région, ce sont à nouveau les pays émergents d’Asie-Pacifique et d’Amérique latine qui enregistrent la plus forte croissance (+14,6%). Le chiffre d’affaires de l’Amérique du Nord affiche une progression modérée de 1,3%. Après un retour à la croissance au second trimestre, la France enregistre une hausse de 3,4%. La région Royaume-Uni et Irlande recule de 2,5% en raison de la baisse conforme aux prévisions du chiffre d’affaires réalisé dans le secteur public. La région Benelux enregistre une décroissance limitée (-1,8%), qui permet de confirmer la stabilisation progressive de l’activité grâce aux mesures prises fin 2012. Le reste de l’Europe est stable (+0,1%).
 
Les prises de commandes enregistrées au 3ème trimestre 2013 s’élèvent à 1 965 millions d’euros, en léger recul par rapport à celles de la même période en 2012. Elles sont toutefois stables pour les métiers du conseil, de l’intégration de systèmes et des services informatiques de proximité dans leur ensemble.

Au 30 septembre 2013, l’effectif total du Groupe s’élève à 130 088 collaborateurs. Les effectifs offshore atteignent 56 198 personnes, soit 43,2% de l’effectif total. Par ailleurs, Capgemini continue de mettre l’accent sur le recrutement des jeunes diplômés ; ces derniers représentent plus de 40% du total des recrutements réalisés depuis le début de l’année.
 
 
Sur la base de ces résultats, le Groupe maintient ses objectifs pour l’année 2013 communiqués en février dernier et confirmés en juillet :
  • une croissance organique du chiffre d’affaires similaire à celle de 2012,
  • une progression de la marge opérationnelle1 d’au moins 30 points de base pour l’année 2013, soit 8,4% à comparer au 8,1% de l’exercice 2012,
  • une génération de « free cash flow organique » cumulé sur 2012-2013 de 800 millions d’euros hors contribution exceptionnelle aux fonds de pension.
 
Pour Paul Hermelin, président directeur général du groupe Capgemini : « Cette année, nous avons enregistré trimestre après trimestre une amélioration progressive de notre performance, tendance qui devrait se poursuivre au 4ème trimestre. Notre portefeuille d’offres stratégiques représente une part de plus en plus significative de nos prises de commandes. Cela témoigne de notre capacité à anticiper la demande de nos clients notamment en matière d’innovation comme de rationalisation des coûts. »
 
Capgemini a annoncé fin juillet des mesures d'optimisation bilancielle, et en particulier l'intention d'affecter jusqu’à 400 millions d’euros à la neutralisation partielle de la dilution potentielle liée aux OCEANE à échéance 1er janvier 2014. Dans ce contexte, Capgemini a racheté 14 280 3052 OCEANE, soit 85% de ses OCEANE pour 687 millions d’euros. Cette opération a été financée par la trésorerie du Groupe qui a bénéficié concomitamment d’un montant de 400 millions d’euros provenant de l’émission d’un nouvel emprunt obligataire convertible sous forme d’ORNANE. Confirmant l’engagement initial pris fin juillet, Capgemini entend consacrer une centaine de millions d’euros à la réduction complémentaire de la dilution dans les mois à venir.

o0o

Annexes

Taux d’utilisation

  T1 2012 T2 2012 T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013 T3 2013
Conseil 65% 67% 64% 67% 62% 69% 64%
Services de proximité (Sogeti) 82% 83% 83% 82% 80% 82% 83%
Intégration de systèmes 80% 80% 81% 81% 79% 80% 81%

Evolution par métier (à taux de change et périmètre constants)

  % du CA T3 2012 % du CA T3 2013 T3 2013 /
T3 2012
Conseil 4,4% 4,1% -7,0%
Services de proximité (Sogeti) 14,2% 14,6% 1,5%
Intégration de systèmes 39,7% 40,1% 2,0%
Infogérance 41,7% 41,2% 2,2%

Evolution du chiffre d’affaires par zone géographique

En millions d’euros T1 2012 T2 2012 T3 2012 T1 2013 T2 2013 T3 2013 T3 2013 / T3 2012
              Courant Organique
Amérique du Nord 505 536 543 501 530 516 -4,9% 1,3%
Royaume-Uni et Irlande 510 559 534 510 500 482 -9,7% -2,5%
France 578 538 497 551 541 514 3,4% 3,4%
Benelux 298 278 262 273 268 258 -1,8% -1,8%
Reste de l'Europe 478 473 426 469 473 418 -1,6% 0,1%
Asie-Pacifique et Amérique Latine 196 201 261 195 222 263 0,8% 14,6%
Total 2 565 2 585 2 523 2 499 2 534 2 451 -2,8% 1,6%

Evolution sur les trois premiers trimestres de l’exercice

En millions d’euros 9 mois 2012 9 mois 2013 9 mois 2013 / 9 mois 2012
      Courant Organique
Amérique du Nord 1 584 1 547 -2,3% 0,8%
Royaume-Uni et Irlande 1 603 1 492 -6,9% -2,3%
France 1 613 1 606 -0,5% -0,5%
Benelux 838 799 -4,9% -4,9%
Reste de l'Europe 1 377 1 360 -1,1% -1,2%
Asie-Pacifique et Amérique Latine 658 680 3,3% 12,2%
Total 7 673 7 484 -2,5% -0,2%

Evénements marquants du troisième trimestre 2013
  • un contrat de plus de 30 millions d’euros signé avec un grand assureur américain pour la transformation de ses polices d’assurance ;
  • un contrat de 30 millions d’euros avec Consumer Energy pour le déploiement de compteurs intelligents (1,8 million pour l'électricité, 600 000 pour le gaz) ainsi que l'infrastructure réseau et informatique associée ;
  • un contrat de 30 millions d’euros avec un grand producteur de boissons dont Capgemini devient le partenaire pour le développement des applications et la maintenance ;
  • un contrat d’infogérance d’infrastructures de 60 millions d’euros avec un fournisseur européen de gaz naturel et d’électricité ;
  • le relèvement de la note de Capgemini à « BBB » par S&P.