Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

| Press release
Chiffre d’affaires publié en croissance de 9,9% sur un an, marge opérationnelle de 8,7% en hausse de 0,8 point et résultat net en progression de +21%
Relèvement des perspectives pour 2015 au vu des résultats du 1er semestre et de l’intégration d’IGATE au 1er juillet

Paris – Le groupe Capgemini publie ce jour ses résultats du 1er semestre 2015.
Pour Paul Hermelin, président-directeur général du groupe Capgemini : « Nous réalisons à nouveau ce semestre une bonne performance marquée par une forte hausse de notre chiffre d’affaire publié et une nouvelle progression de notre marge et de notre résultat net (+21%). L’évolution conjuguée de notre mix géographique et de notre portefeuille d’offres vers les segments à haute valeur ajoutée nous permet de poursuivre l’amélioration de notre rentabilité et notre conquête de parts de marché.

L’évolution continue de notre portefeuille de services vers l’innovation porte ses fruits. Nous proposons à nos clients de tirer tous les bénéfices du Digital, du Big Data ou du Cloud Computing, et devenons le partenaire de référence dans ces domaines d’un nombre grandissant de grandes marques. Au total, nos offres « Social Mobile Analytics Cloud » (SMAC) progressent de 25% sur un an pour représenter plus de 20% de l’activité du Groupe au 2ème trimestre 2015.

L’acquisition de la société américaine IGATE, finalisée début juillet, va nous permettre de renforcer encore notre présence en Amérique du Nord, de loin le marché le plus important et le plus innovant dans les domaines de la technologie et des services. Avec IGATE, le nombre de collaborateurs du Groupe situés dans l’ensemble de ses centres de production atteint 96 000 personnes sur un total de près de 180 000, hissant ainsi Capgemini au niveau des plus grands acteurs de son industrie.

Le processus d’intégration avec IGATE est désormais lancé et sera, avec le développement accéléré de notre activité dans le Digital, la priorité du Groupe pour la période à venir.

Enfin, sur la base des résultats de ce premier semestre et pour tenir compte de l’impact d’IGATE, nous relevons nos perspectives pour l’année 2015. »

CHIFFRES CLES DU 1ER SEMESTRE 2015


En millions d’euros 1er semestre 2014 1er semestre 2015 Variation
Chiffre d’affaires 5 104 5 608 +9,9%
Marge opérationnelle1 402 486 +21%
en % du chiffre d’affaires 7,9% 8,7% +0,8pt
Résultat d’exploitation 354 447 +26%
en % du chiffre d’affaires 6,9% 8,0% +1,1pt
Résultat net part du Groupe 240 290 +21%
Trésorerie nette 205 1 464  
« Free cash flow » organique2 -148 -86 +62
 
Le Groupe a réalisé au 1er semestre 2015 un chiffre d'affaires de 5 608 millions d'euros représentant une progression de 9,9% par rapport à celui publié au 1er semestre 2014. La croissance organique ressort à 1,4%, c'est-à-dire hors impact de l’évolution relative des devises du Groupe par rapport à l'Euro et de l’intégration de la société française Euriware acquise en mai 2014.

Les prises de commandes enregistrées au 1er semestre 2015 s’élèvent à 5 309 millions d’euros comparés à 5 653 millions d’euros enregistrés au 1er semestre 2014. Cela représente, après retraitement du contrat avec Areva d’un milliard d’euros signé au 1er semestre 2014, une croissance de 5% à taux de change et périmètre constants.

La marge opérationnelle s’établit à 486 millions d’euros, soit 8,7% du chiffre d’affaires, en progression de 0,8 point par rapport à celle du 1er semestre 2014.

Le résultat net part du Groupe atteint 290 millions d'euros contre 240 millions d’euros au 1er semestre 2014, en hausse sensible de 21%.

Le free cash flow organique ressort à -86 millions d’euros au premier semestre 2015 à comparer aux 148 millions d’euros consommés au 1er semestre 2014.

 

PERSPECTIVES 2015

Au vu des résultats du premier semestre et de la consolidation au sein de Capgemini à compter du 1er juillet 2015 de la société américaine IGATE, le Groupe relève ses objectifs pour l’année. Il prévoit, d’une part, de réaliser une croissance de son chiffre d’affaires à taux de change et périmètre courant de 12% et, d’autre part, d’atteindre un taux de marge opérationnelle de 10,3%. Le « free cash-flow » organique, quant à lui, est attendu à plus de 600 millions d’euros.

EVOLUTION DE L’ACTIVITE PAR METIERS

Le Conseil (4% du chiffre d’affaires du Groupe) tire les bénéfices de son repositionnement sur la ‘transformation digitale’ et enregistre au premier semestre 2015 une reprise de son activité de 8% en données publiées et de 4% à taux de change et périmètre constants. Cette augmentation est tirée par une croissance à deux chiffres en Amérique du Nord et dans la zone Reste de l’Europe, mais l’activité progresse également en France et au Benelux. Le taux de marge opérationnelle s’améliore de 1,1 point sur un an pour s’établir à 8,1% au premier semestre 2015.

Les Services informatiques de proximité (Sogeti, 15% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistrent une progression de 7% de leurs chiffres d’affaires en données publiées, limitée à +0,5% à taux de change et périmètres constants. La croissance de l’activité en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et au Benelux est en effet compensée par le recul de l’activité dans la zone Reste de l’Europe. Le taux de marge opérationnelle s’établit à 8,7%, en progression de 0,5 point par rapport au premier semestre 2014.

Les Services applicatifs (58% du chiffre d’affaires du Groupe) ont été le principal moteur de la croissance du Groupe au premier semestre 2015 avec une augmentation annuelle du chiffre d’affaires de 12% en données publiées et de 5% à taux de change et périmètre constants. Sur le plan géographique, cette croissance est tirée par les régions Amérique du Nord, Reste de l’Europe, Asie-Pacifique et Amérique Latine. Le taux de marge opérationnelle, atteint 10,0% en hausse de 0,7 point sur un an.

Les Autres services d’Infogérance (23% du chiffre d’affaires du Groupe) affichent au premier semestre 2015 une croissance de l’activité de 6% en données publiées, mais une contraction de 7% à taux de change et périmètre constants. L’impact de l’évolution de la structure d’un contrat au Royaume Uni dans le secteur public, annoncée en décembre 2014, a largement contrebalancé la croissance observée en France, en Amérique du Nord et dans la zone Asie-Pacifique et Amérique Latine. La marge opérationnelle progresse de 0,9 point par rapport à celle du premier semestre 2014 pour s’établir à 8,2%.

 

EVOLUTION DE L’ACTIVITE PAR GRANDES REGIONS

Le chiffre d’affaires en Amérique du Nord (25% du chiffre d’affaires du Groupe) bondit au premier semestre de 35% par rapport à la même période de l’année dernière, aidé par le renforcement du dollar américain et canadien par rapport à l’euro. A taux de change et périmètre constants la croissance est également très soutenue et atteint 11,8%. Le taux de marge opérationnelle progresse de 1,4 point pour atteindre 13,3%. Les performances enregistrées ce semestre témoignent à nouveau du potentiel de développement du Groupe sur le premier marché mondial des services informatiques.

La région Royaume-Uni et Irlande (18% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistre une baisse de son chiffre d’affaires sur la période à hauteur de 5% en données publiées et de 15% à taux de change et périmètre constants. Cette variation est directement liée à l’évolution du contrat mentionné plus haut. La marge opérationnelle s’établit à 12,7%, en hausse de 2,8 points par rapport à celle du premier semestre 2014.

La France (22% du chiffre d’affaires du Groupe) affiche au premier semestre de l’année un chiffre d’affaires en hausse de 6%. A périmètre constant, dans un marché qui ne montre toujours pas de signe tangible de réelle reprise, le chiffre d’affaires est globalement stable malgré la baisse enregistrée au deuxième trimestre. Le taux de marge opérationnelle en légère diminution s’établit à 6,2% contre 6,7% au premier semestre 2014.

Le chiffre d’affaires du Benelux (10% du chiffre d’affaires du Groupe) est en hausse de 0,4% grâce à la bonne progression enregistrée dans les services financiers mais, comme anticipé, l’environnement reste globalement peu porteur. La marge opérationnelle s’établit à 8,4% du chiffre d’affaires contre 8,9% au premier semestre 2014.

Le Reste de L’Europe (17% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistre une croissance solide de 4% et de 6% à taux de change et périmètre constants, reflétant le maintien d’une bonne performance en Europe du Nord et en Europe Centrale, et une amélioration du profil de croissance dans les pays d’Europe du sud. La croissance organique atteint même 8,5% au second trimestre. Le taux de marge opérationnelle sur le semestre est en légère baisse de 0,4 point sur un an et atteint 7,5% sur le premier semestre 2015.

Dans la zone Asie-Pacifique et Amérique Latine (8% du chiffre d’affaires du Groupe), le chiffre d’affaires publié progresse de 20% sur un an. A taux de change et périmètre constants, la progression du chiffre d’affaires est de 15%. La marge opérationnelle progresse de 0,5 point par rapport à celle du premier semestre 2014 pour atteindre 3,2% sur la première moitié de l’année 2015. La saisonnalité de la marge opérationnelle reste très marquée sur cette zone et le Groupe anticipe un niveau de marge plus élevé au second semestre.

 

TRESORERIE NETTE

La trésorerie nette consolidée au 30 juin 2015 est de 1 464 millions d’euros, contre 205 millions d’euros au 30 juin 2014 et 1 218 millions d’euros au 31 décembre 2014. L’augmentation de 246 millions d’euros de la trésorerie nette sur le premier semestre s’explique principalement par l’augmentation de capital dans le cadre du financement de l’acquisition d’IGATE pour un montant net de 500 millions d’euros, partiellement compensée par le retour aux actionnaires de 220 millions d’euros, au travers du paiement du dividende de 1,20 euros par action et du rachat d’actions pour 22 millions d’euros, et la consommation de 86 millions d’euros en free cash flow organique.

Après la finalisation de l’acquisition d’IGATE le 1er juillet 2015, soit postérieurement à la clôture des comptes semestriels, l’endettement net estimé du Groupe ressort à environ 2,5 milliards d’euros.

 

EVOLUTION DES EFFECTIFS

Au 30 juin 2015, l’effectif total du Groupe est de 147 572  personnes, en progression par rapport au 31 décembre 2014 (143 643 collaborateurs). La proportion des effectifs ‘offshore’ est désormais de 48% en progression de 1,4 point sur 6 mois.
Suite à l’acquisition de la société américaine IGATE finalisée le 1er juillet, le Groupe compte désormais 178 500 collaborateurs, dont 96 000 au sein de ses centres de production.

 

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs , des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l’emploi des termes « s’attendre à »,  « anticiper », « penser que », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l’emploi de la forme négative de ces termes et à d’autres expressions de même nature. La direction de Cap Gemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et  incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Cap Gemini, disponible sur le site internet de Cap Gemini), étant donné qu’elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Cap Gemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d’évènements ou de résultats futurs et n’ont pas cette vocation. Cap Gemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d’instruments financiers au public et ne contient pas d’invitation ou d’incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux Etats-Unis ou n’importe quel autre pays.

ANNEXES

EVOLUTION DE L’ACTIVITE PAR REGION
  Chiffre daffaires
S1 2015

(M)
Croissance par rapport à S1 2014     Taux de marge opérationnelle
A taux et périmètre courants A taux et périmètre constants S1 2014 S1 2015
Amérique du Nord 1 400 +35,2% +11,8% 11,9% 13,3%
Royaume-Uni et Irlande 1 026 -5,1% -15,4% 9,9% 12,7%
France 1 215 +6,3% 0,0% 6,7% 6,2%
Benelux 531 +0,4% +0,4% 8,9% 8,4%
Reste de l’Europe 964 +4,4% +5,7% 7,9% 7,5%
Asie Pacifique et Amérique Latine 472 +20,1% +15,5% 2,7% 3,2%
TOTAL 5 608 +9,9% +1,4% 7,9% 8,7%
 
EVOLUTION DE L’ACTIVITE PAR METIER
  Chiffre daffaires
S1 2015

(M)
Croissance par rapport à S1 2014     Taux de marge opérationnelle
A taux et périmètre courants A taux et périmètre constants S1 2014 S1 2015
Conseil 244 +7,7% +4,4% 7,0% 8,1%
Services informatiques de proximité 832 +7,3% +0,5% 8,2% 8,7%
Services applicatifs 3 234 +12,3% +5,1% 9,3% 10,0%
Autres services d’infogérance 1 298 +6,0% -6,7% 7,3% 8,2%
TOTAL 5 608 +9,9% +1,4% 7,9% 8,7%

 

EVENEMENTS MARQUANTS DU PREMIER SEMESTRE 2015

  • Annonce du projet d’acquisition de la société américaine IGATE pour un montant de 4,0 milliards de dollars,
  • Lancement d’une nouvelle ligne de services mondiale dédiée à la cybersécurité pour permettre aux entreprises de mener à bien leurs projets de transformation digitale en toute confiance,
  • Signature avec SILCA, la filiale informatique de Crédit Agricole, d’un contrat de plusieurs dizaines de millions d’euros par an pour accompagner la digitalisation et la sécurisation des métiers de la banque,
  • Signature avec ABN AMRO d’un partenariat autour de la transformation digitale,
  • Signature avec la Georgia Technology Authority d’un contrat de 7 ans et d’une valeur de plus de 200 millions de dollars pour la gestion des services d’infrastructure informatique pour les organismes fédéraux de l’état de Géorgie (USA),
  • Renouvellement d’un contrat de plusieurs dizaines de millions d’euros avec Nokia pour la gestion mondiale des commandes de ses clients,
  • Déploiement avec Guidewire chez l’assureur Zurich d’une plateforme intégrée de traitement des déclarations de sinistre,
  • Signature d’un contrat mondial de services d'infogérance des processus métiers (BPO), de maintenance applicative et de testing avec Office Depot.