Selon la 17ème édition du World Wealth Report 2013, le niveau de richesse financière dans le monde a atteint un record en 2012

| Press release
Toronto, Paris, le 18 juin 2013 - Selon le World Wealth Report 2013, publié ce jour par Capgemini et RBC Wealth Management, la capacité d'investissement des particuliers fortunés* dans le monde a augmenté de 10 % en 2012 pour atteindre un record de 46 200 milliards de dollars, après avoir diminué de 1,7 % en 2011. Le nombre de ces particuliers fortunés a augmenté d'un million, atteignant aujourd'hui 12 millions de personnes soit une augmentation de 9,2 %. En 2012, leur richesse a été dopée par la reprise du marché des capitaux et de celui de l'immobilier.

L'Amérique du Nord repasse en tête des régions qui comptent le plus grand nombre de particuliers fortunés, après avoir été doublée par l'Asie-Pacifique l'année dernière. Cette région compte 3,73 millions de particuliers fortunés, contre 3,68 millions en Asie-Pacifique, et leur richesse a atteint 12 700 milliards de dollars, contre 12 000 milliards de dollars dans la région Asie-Pacifique.

Selon Jean Lassignardie, directeur des ventes et du marketing de l'entité mondiale Services Financiers chez Capgemini : « Le nombre des particuliers fortunés a considérablement augmenté en 2012. Cependant, il ne serait pas surprenant que l'Asie-Pacifique reprenne la tête du classement des régions comptant le plus grand nombre de fortunes et de richesses. Il est intéressant de constater que si l'Amérique du Nord compte le plus grand nombre de particuliers fortunés, le taux de croissance de la richesse globale en Asie-Pacifique est supérieur à celui de l'Amérique du Nord (12,2 % contre 11,7 %) ».

L'augmentation de la capacité d'investissement globale a été stimulée par les particuliers les plus fortunés*, leur richesse et leur nombre, ce dernier ayant augmenté d'environ 11 %, après avoir diminué en 2011.

En 2012, le nombre des particuliers fortunés a considérablement augmenté dans toutes les régions à l'exception de l'Amérique latine, qui occupait la tête du classement en 2011 et s'est fait dépasser en raison du faible taux de croissance de son PIB et de la volatilité des marchés boursiers.

En 2012, des niveaux de richesse record ont été atteints malgré la prudence des particuliers fortunés en matière d'investissement
Selon la nouvelle enquête « Global HNW Insights Survey », réalisée auprès de 4 400 particuliers fortunés dans le monde et sur laquelle se fonde le World Wealth Report 2013, les particuliers fortunés sont restés prudents en 2012, ce qui témoigne de leur volonté de protéger leur patrimoine. Malgré les signes de confiance envoyés récemment par les marchés, un tiers (33 %) des particuliers fortunés souhaitent surtout sauvegarder leur patrimoine et seulement 26 % cherchent à le faire fructifier.

Les tendances en matière de choix d'investissements se sont alignées sur celle consistant à protéger le capital, près de 30 % de la richesse des particuliers fortunés étant placée en liquidités et dépôts. Les différences régionales sont claires : les actions constituent la plus grande partie des portefeuilles des particuliers fortunés d'Amérique du Nord (37 %), tandis que les placements immobiliers sont privilégiés en Amérique latine et en Asie-Pacifique (à l'exception du Japon) (respectivement 30 % et 25 % des portefeuilles,).

Pour George Lewis, Group Head, RBC Wealth Management & Insurance : « Malgré une tendance marquée en faveur de la protection du capital et des placements monétaires, les particuliers fortunés ont atteint un niveau de richesse record en 2012. Nous devrions donc assister à une poursuite de la croissance si le retour de la confiance dans les marchés se confirme ».

Les particuliers fortunés se tournent de plus en plus vers la gestion de patrimoine
Les particuliers fortunés du monde entier font de plus en plus confiance aux gestionnaires de patrimoine : au début de l'année 2013, 61 % d'entre eux étaient très enclins à faire confiance aux gestionnaires de patrimoine (+4%) et à leur entreprise (+3%). Ce climat de confiance et des perspectives économiques d'un optimisme prudent ont contribué à rassurer 75 % des particuliers fortunés quant à la capacité des gestionnaires à développer leur richesse. En revanche, ils ont déclaré être peu rassurés par les marchés et les régulateurs, moins de la moitié d'entre eux se sentant pleinement confiants à leur égard (respectivement 45 % et 40 %).

En ce qui concerne leurs besoins en matière de gestion de patrimoine, les particuliers fortunés ont indiqué qu'ils préféraient opter pour une approche transparente en confiant leur patrimoine à une seule entreprise (41 % contre 14 % qui préfèrent le confier à plusieurs entreprises) et à un seul gestionnaire (34 % contre 24 % qui préfèrent avoir plusieurs contacts). Si 31 % des particuliers fortunés préfèrent avoir un contact direct avec leur gestionnaire, près d'un sur quatre estime que la communication numérique est plus importante. Cette tendance est favorisée par la jeune génération des particuliers fortunés et ceux d'Asie-Pacifique (à l'exception du Japon).

Compte tenu des signes de reprise économique actuels qui restaurent la confiance des investisseurs dans un contexte de maîtrise des risques, la richesse des particuliers fortunés dans le monde devrait augmenter de 6,5 % par an au cours des trois prochaines années, ce qui contraste avec le faible taux de croissance de 2,6 % enregistré depuis la crise financière en 2008. Selon les prévisions, avec un taux de croissance une fois et demie supérieur au taux moyen mondial de 9,8 %, la région Asie-Pacifique devrait enregistrer le plus fort taux de croissance globale de la richesse des particuliers fortunés.

À propos du World Wealth Report 2013
Publié par Capgemini en collaboration avec RBC Gestion de patrimoine, le rapport World Wealth Report est la référence mondiale en matière de suivi des particuliers fortunés, de leur richesse, ainsi que des conditions économiques mondiales qui transforment le marché de la gestion de patrimoine. Cette 17e édition annuelle du rapport se fonde sur les résultats de l'une des études les plus approfondies réalisées à ce jour sur les perspectives et le comportement des particuliers fortunés dans le monde. À partir des réponses collectées auprès de plus de 4 400 particuliers fortunés de 21 pays, l'étude Global HNW Insights Survey examine leurs niveaux de confiance, leurs décisions en matière de répartition d'actifs, ainsi que leurs préférences concernant les conseils et services de gestion de patrimoine.
Téléchargez le rapport sur www.capgemini.com/worldwealthreport

A propos de Capgemini
Fort de plus de 125 000 collaborateurs et présent dans 44 pays, Capgemini est l'un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l'infogérance. Le Groupe a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apporte les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business Experience™ », et s'appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore®».
Plus d'informations sur : www.capgemini.com

Grâce à une expertise sectorielle pointue, des offres de services innovantes et un système de production mondialisé de nouvelle génération, l'entité Services Financiers de Capgemini répond aux besoins de plus en plus sophistiqués du secteur des services financiers. Fort d'un réseau de 21 000 experts au service de plus de 900 clients dans le monde, Capgemini accompagne les  leaders de la banque, de l'assurance et des marchés financiers afin de leur permettre d'obtenir des résultats tangibles et durables.
Plus d'informations sur www.capgemini.com/financialservices

Rightshore® is a trademark belonging to Capgemini

À propos de RBC Wealth Management
RBC Wealth Management est l'un des 10 plus importants gestionnaires de patrimoine au monde*. RBC Wealth Management offre directement aux clients prospères, fortunés et extrêmement fortunés au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, une gamme complète de services bancaires, d'investissement, fiduciaires, et autres solutions de gestion de patrimoine. L'entreprise fournit également des produits et services de gestion d'actif directement et par le biais de RBC et de distributeurs externes aux clients institutionnels et aux particuliers, grâce à l'activité de RBC Gestion globale des actifs (notamment BlueBay Asset Management). RBC Wealth Management compte plus de 604 milliards de dollars canadiens d'actifs sous gestion, plus de 369 milliards de dollars canadiens d'avoirs sous gestion et plus de 4 400 conseillers financiers, conseillers, banques privées et agents fiduciaires.

À propos de la Banque royale du Canada
La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. Nous sommes la plus grande banque du Canada par son actif et sa capitalisation boursière, et nous nous situons parmi les plus grandes banques au monde en termes de capitalisation boursière. Nous sommes l'une des principales sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et fournissons des services bancaires personnels et commerciaux, des services de gestion de patrimoine, des assurances, des services bancaires de financement et d'investissement, et des services de traitement des transactions à l'échelle mondiale. Nous employons environ 80 000 employés à temps plein et à temps partiel qui servent près de 15 millions de particuliers, d'entreprises, d'administrations publiques et de clients institutionnels à travers des bureaux au Canada, aux États-Unis et dans 44 autres pays. Pour de plus amples détails, veuillez visiter le site rbc.com.