Tendances 2012 sur les marchés de capitaux dans le monde : les entreprises « sell-side »

| Point de vue

En raison d'une crise de la dette qui continue de secouer la zone euro et d'un ralentissement de la croissance enregistré sur les marchés émergents, l'année 2011 s'est avérée relativement difficile pour l'ensemble des marchés de capitaux dans le monde. La plupart de ces problèmes macro-économiques se sont également poursuivis au cours du premier semestre 2012.

En 2011, le manque de confiance a poussé les investisseurs à s'éloigner des marchés d'actions plus risqués au profit de perspectives relativement plus sûres sur les marchés de dette. Les sociétés de fonds de placement ont manifesté un plus grand intérêt dans les matières premières en raison de leur capacité à agir en tant qu'outils de diversification des risques. Cette nouvelle tendance a principalement bénéficié à l'or qui a continué sa forte progression en 2011. Globalement, les difficultés enregistrées sur les marchés, le renforcement des contrôles de la part des régulateurs, ainsi que la compétitivité des marchés redessinent aujourd'hui le mode de fonctionnement du secteur « sell-side ».

Cette publication fait partie de notre série « Ce que vous devez savoir : les marchés de capitaux », consacrée aux tendances émergentes observées sur les marchés de capitaux. Veuillez consulter les publications connexes Tendances 2012 sur les marchés de capitaux dans le monde : intermédiaires financiers et Tendances 2012 sur les marchés de capitaux dans le monde : les entreprises « buy-side ».