Une solution de bout en bout de prévention des fraudes destinée aux services financiers

| Point de vue

L'ère du numérique s'accompagne d'une multiplication des délits à l'encontre des banques et autres établissements financiers. La prévention des fraudes est désormais au centre des préoccupations et devrait constituer le principal moteur de la dépense informatique du secteur financier dans les années à venir. Chaque année, les fraudes font perdre en moyenne 5% du chiffre d'affaires; les principales victimes étant les banques, les prestataires de services financiers, les administrations et les entreprises du secteur industriel. Au total, les pertes mondiales liées aux fraudes commises en entreprise s'élèvent à plus de 3 500 milliards de dollars.