Stages à l'étranger CAPGEMINI - Retrouvez les témoignages de nos collaborateurs #3

Florent Chevillotte

Présente nous succinctement ton parcours

Je suis actuellement en 5ème et dernière d’école d’ingénieur à l’ISEP. Je serai diplômé à l’issue de mon stage de fin d’études chez Capgemini. J’ai rejoint Capgemini mi-février 2015 pour 6 mois. Le stage se déroule en 3 parties : 1 mois et demi en France, 3 mois en Inde, 1 mois et demi de retour en France.

 

Pourquoi as-tu choisi de faire ton stage en France et en Inde chez Capgemini ?

Suite à de nombreuses interventions de Capgemini à l’ISEP, j’ai appris à connaitre cette entreprise au fil de mes cinq années d’études. Particulièrement intéressé par le conseil et l’international, j’ai vu ce stage comme une vraie opportunité. Depuis une dizaine d’années l’Inde se développe énormément dans le domaine des nouvelles technologies. Curieux de nature, j’ai ressenti le besoin de voir comment était organisée l’activité internationale de Capgemini. L’Inde est un pays tout à fait surprenant, avec une culture et une organisation très différentes de ce que l’on connaît  en France et en Europe.
Grâce à mon expérience de 3 mois en Inde je pense que je suis à présent plus apte à comprendre et à travailler étroitement avec des équipes indiennes dans le cadre d’une activité onshore /offshore.
Je pense et j’ai toujours pensé qu’il est crucial de s’ouvrir au monde. Le terrain de jeu n’est plus uniquement la France comme cela a pu être le cas par le passé. Place à la mondialisation. J’ai donc choisi de profiter de l’opportunité proposée par Capgemini pour me lancer professionnellement.

 

En quoi consiste ton stage, concrètement ?

Mon stage se déroule en 3 temps :
6 semaines en France
A mon arrivée chez Capgemini, j’ai intégré un projet  de maintenance SAP pour le compte d’un grand acteur de l’énergie. L’objectif de mon stage est de devenir consultant fonctionnel SAP sur le module MM (Material Management).
N’ayant que très peu de notion sur l’ERP SAP, j’ai tout d’abord travaillé en collaboration avec différentes personnes chez Capgemini pour m’approprier et comprendre le projet dans sa globalité. J’ai travaillé sur la planification des ressources et j’ai pris mes marques au sein de l’équipe, qui compte une centaine collaborateurs  dont une soixantaine travaillent en Inde.
12 semaines en Inde
A mon arrivée en Inde, j’ai eu la chance de rejoindre un programme de formation de 5 semaines aux côté d’une dizaine de collaborateurs (Américains, Allemands et Indiens),  afin d’apprendre à utiliser et à maitriser le module MM dans SAP. Le rythme était assez intensif mais j’ai le sentiment d’avoir bien progressé et d’être maintenant à même de rejoindre le projet.
Les 7 semaines qui me restent en Inde vont me permettre de progresser encore aux côtés des 3 consultants fonctionnels et du Team Leader qui composent l’équipe dont je dépens sur place.
6 semaines en France
De retour d’Inde et fort de cette expérience, je vais réintégrer l’équipe en France et continuer à travailler en étroite collaboration avec l’Inde.

 

Comment décrirais-tu la vie à Mumbaï ?

Mumbai ne ressemble à aucune ville que je connais. L’Inde est un pays en pleine expansion et les disparités se ressentent fortement. En plein centre ville, au milieu  des bâtiments modernes, Mumbaï possède par exemple le plus grand bidon ville d’Asie (Dharavi).
Durant mon temps libre et mes weekends j’ai pris le temps de visiter Mumbai et j’en tire une excellente expérience. Etant curieux et ouvert d’esprit, j’aime discuter avec les gens que je rencontre et j’essaye d’en savoir un peu plus tous les jours sur la culture Indienne. Je ne connaissais pas la religion Hindouiste avant de venir et je prends plaisir à la découvrir et à visiter les temples.

 

Qu’apprécies-tu le plus dans cette expérience en Inde ?

Découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture. Je vais être amené à travailler avec des équipes indiennes à l’avenir et je suis convaincu que cette expérience m’aura beaucoup apporté.
J’aime également le fait de voir les deux facettes de la collaboration entre la France et l’Inde. D’un côté je travaille avec l’Europe en onshore et de l’autre je suis impliqué dans l’activité offshore.