Une banque ou assurance sur cinq a confiance en sa capacité à détecter une cyber-attaque L’entrée en vigueur du GDPR va pousser les organisations financières à se transformer et à améliorer la transparence vis-à-vis de leurs clients

| Communiqué de presse

En matière de cybersécurité et protection des données, les consommateurs accordent leur confiance en majorité aux banques et aux assurances (83%), par opposition à l'e-commerce (28%), aux télécoms (13%) et à la grande distribution (13%). En revanche, le secteur banque et assurance lui-même semble moins affirmatif : en effet, seul un responsable sur cinq (21%) estime être en mesure de détecter et contrer les cyber-attaques. C’est le bilan que dresse un rapport publié aujourd’hui par le Digital Transformation Institute de Capgemini, intitulé « The Currency of Trust: Why Banks and Insurers Must Make Customer Data Safer and More Secure ».